Comment câbler Feux de remorque pour un Subaru

Comment câbler Feux de remorque pour un Subaru

La Subaru est capable de tracter une remorque. Le modèle 2006 est évalué à tracter une remorque de 2400 livres avec la transmission manuelle, et un livre remorque 2000 avec la boîte automatique. Cela est suffisant pour tirer un petit utilitaire de taille, les motomarines ou roulotte. Le ministère des Transports exige que toutes les remorques d'avoir un système de base de freins, de signalisation et de marquage lumières. Ceux-ci sont alimentés par un connecteur à quatre pôles fixé à la Baja. L'installation de ce faisceau de câblage peut être fait avec quelques outils communs.

Comment câbler Feux de remorque pour un Subaru


•  Ouvrir le hayon sur la Baja et enlever les vis qui maintiennent le couvercle feux arrière à l'intérieur du véhicule. Retirer le couvercle, retirer et débrancher le faisceau de câblage.

•  Tourner la clé de contact du véhicule au «pouvoir sur» la position et activer le signal de virage à gauche.

•  Fixez la pince crocodile de la lumière de test de 12 volts à un métal nu près du signal de virage à gauche. Sonder les connexions à l'intérieur du véhicule le faisceau de câblage avec la lumière de test. Lorsque le voyant de test clignote, vous avez trouvé le fil d'alimentation pour le signal de virage à gauche. Répétez ce processus pour trouver les fils d'alimentation pour les bons feux de signalisation et de marquage.

•  Connectez le à quatre pôles fil vert harnais pour le câble d'alimentation pour le bon signal à l'aide d'un connecteur Scotch Lok. Cela fonctionne en insérant les deux fils dans deux fentes du connecteur et le verrouillage de la porte. Fixez le fil jaune pour le signal de virage à gauche, le fil marron à les feux de position et le fil blanc du fil de terre au niveau du faisceau en utilisant des connecteurs Scotch Lok.

•  Route du faisceau de câblage à l'attelage de la remorque et le fixer à la Baja avec des colliers. Envelopper les connexions à bande électrique pour fournir une protection supplémentaire contre les intempéries.